L’origine du beaujolais nouveau

 En septembre 1951, l’arrêté qui parait au journal officiel précise que les vins d’appellation d’origine ne peuvent être désormais commercialisés qu’à partir du 15 décembre. Mais les syndicats viticoles ne l’entendent pas ainsi ! Ils obtiennent gain de cause pour pouvoir vendre leur vin « en primeur » dès la fin des vendanges.

 

Une note du 13 novembre 1951 précise « dans quelles conditions certains vins peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage du 15 décembre ». C’est ainsi que nait l’appellation « beaujolais nouveau ».

 

Le beaujolais nouveau est produit sur l’aire d’appellation d’origine contrôlée beaujolais et beaujolais-villages. La zone de production s’étend sur 55 kilomètres du nord au sud, entre Mâcon et L’Arbresle près de Lyon. Le vin de primeur est produit avec du gamay noir, appelé aussi « gamay noir à jus blanc », un cépage précoce et à fort rendement.

 

Pourquoi fêter le beaujolais nouveau ?

 La date du 3e jeudi de novembre suffisamment éloignée des fêtes de Noël tombe à pic ! La sortie du beaujolais nouveau est un excellent prétexte pour se retrouver entre amis.

 

Comme le beaujolais nouveau n’est pas un vin de garde, il reste disponible sur une durée limitée et généralement consommé dans les quinze jours qui suivent l’ouverture de la première bouteille.  Toutefois, on peut encore le boire dans les 6 mois qui suivent sa sortie.

 

Il demeure un vin festif à déguster à l’apéritif autour d’une belle assiette de fromages et de charcuteries. C’est ainsi que la formule « le beaujolais nouveau est arrivé » se fait attendre avec impatience dès les premiers frimas de novembre.

 

Un vin de primeur très prisé en Asie

 Sur les trente millions de bouteilles commercialisées en France et à l’étranger, plus de la moitié de la production est destinée à l’exportation. Si en France, ce vin s’inscrit d’abord comme un vin populaire et accessible à tous, il est devenu un produit de luxe sur le marché international.

 

L’arrivée du beaujolais nouveau est d’ailleurs très attendue au Japon et en Corée du Sud. Les Japonais ont même pour coutume de se baigner dans des bains chauds de beaujolais nouveau ! Et vous, comment fêtez-vous l’arrivée du beaujolais nouveau ?