Louis François Jules Gautret nait en 1826 à Jonzac. Il est le fils d’Étienne Jacques Gautret et de Marie Françoise Joséphine de Malet Roquefort de la Madeleine. Issu d’une lignée de riches propriétaires de domaines viticoles, le destin de Jules Gautret semblait déjà tout tracé.

Un négociant de cognac audacieux

En 1847, Jules Gautret établit sa propre maison de négoce d’eaux-de-vie de cognac à Jonzac. Âgé seulement de 21 ans, Jules a l’esprit d’aventure. Il sait faire preuve d’audace pour installer des chais et une distillerie à 30 km au sud de Cognac.

Jules Gautret affirme son talent pour la communication en créant la marque exclusive « Château de Jonzac ». Homme d’affaires avant tout, il développe les marchés les plus importants avec la Norvège et le Mexique. La production et la vente de cognac permettent à Jules Gautret de construire la renommée familiale.

Il épouse en 1856, à Bordeaux, Tranquiline Élisabeth Alice Ménard qui lui donnera un fils en 1859 : Jacques Louis Edgard Gautret. À la fin du 19 e siècle, la maison de négoce signe sur son papier à en-tête « J. Gautret et Fils, propriétaires et distillateurs ».

La Maison Jules Gautret récompensée à l’international

Près de cinquante après la création de la maison de négoce, celle-ci est récompensée en France et à l’international. La passion du cognac et le savoir-faire de la Maison Jules Gautret sont reconnus. Les eaux-de-vie distinguées par deux fois obtiennent :

la médaille d’or au concours de l’exposition universelle de Bordeaux en 1895
le diplôme d’honneur à l’exposition universelle de Bruxelles en 1897

Le nom « Jules Gautret » devient au fil du temps, une signature d’excellence réputée pour la qualité de ses produits.

Un lien au terroir charentais depuis 170 ans

Jules Gautret s’éteint en 1911, à l’âge de 85 ans, mais la maison de négoce reste
dans la famille Gautret. Après la Seconde Guerre mondiale, la consommation de cognac se voit concurrencée par celle du whisky importé à la Libération par les Américains.

En 1947, la maison Gautret lance alors une campagne de publicité destinée au marché français. C’est ainsi que l’artiste Thibault de Champrosay illustre deux affiches destinées à promouvoir le cognac Gautret.

En 1959, le négoce est racheté et entre dans une union de coopératives d’eaux-de-vie, devenue aujourd’hui le groupe coopératif Océalia.

Cette évolution associe désormais la marque Jules Gautret à l’ensemble d’une filière, des producteurs à la distribution. La marque a célébré ses 170 ans en 2017.